Conseil municipal en questions : ????????

Pourquoi maintenir un conseil municipal sans réelle acceptation de débat et en jouant uniquement la montre dans le seul but d’éviter certaines observations, questionnements et vérités.

Ainsi et sans parti pris politique une réflexion s’impose : suite à une élection à la Région et la présence active qu’exige ce positionnement le moment est venu de décider le non-cumul des mandats. Il est évident qu’entre activité professionnelle, mandat de maire, mandat régional, conseiller à la métropole, la disponibilité et l’efficacité  ne seront pas de mise… pour représenter notre commune. Cette large dispersion desservira gravement Ecully…

Au stricte plan communal, il serait temps d’informer les citoyens à propos de l’emploi des 56000 euros « récupérés » suite à la non adhésion récente à la TECHLID. Où est cette somme? les contribuables ont un droit de regard mais jusqu’à présent et comme trop souvent aucune information n’a été donnée.

Il faut rappeler à ce sujet que TECHLID est un pôle d’activités économiques et d’emploi très important, le refus d’adhérer (depuis janvier 2015) ne sera pas sans répercussions désastreuses pour la commune.

METROPOLE : A propos de la programmation pluriannuelle des investissements pour tout le mandat, le peu de projets de la commune présentés n’ont été ni sérieusement préparés ni bien défendus si l’on en juge  le résultat des subventions obtenues très inférieur à ceux d’autres communes…

Bien d’autres questions se posent mais tout est fait pour museler les intervenants.

One thought on “Conseil municipal en questions : ????????”

  1. Je viens d’arriver ici venant d’Alsace.
    Je me doutais qu’en débarquant dans cette commune bourgeoise (mot faible..sommes -nous à Neuilly ou sur les hauteurs de Nice ?) je retrouverais une municipalité « bien orientée » du côté droit. Je croyais que le Maire se disait « divers droite »mais pour moi, soutenir un Wauquiez, c’est la honte . Aucune différence avec les idées FN.
    Dire qu’à la suite de Bertrand, même un Estrosi prône une certaine ouverture.
    Sinon je ne sais encore rien des affaires locales, on a l’habitude en Alsace aussi des potentats locaux qui décident de tout et ramènent à eux tous les pouvoirs et toutes les décisions. Cette façon de faire de la politique , on le voit bien, il faut définitivement en sortir.
    J’espère ici pouvoir dialoguer avec mes nouveaux coreligionnaires de façon constructive. Salut à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *