Echo-logique à Tassin la Demi-Lune

La Presse locale (Le Progrès du 26 Février) met à l’honneur 2 jeunes Tassulinois Victorine de Lachaise et Quentin Brunelle (petit-fils d’Anny Brunelle, ex-adjointe à la culture d’Ecully) qui viennent de créer une association : « des espèces parmi’Lyon » qui ambitionne dans un premier temps de sensibiliser le grand public à la faune urbaine présente jusqu’au… plein centre ville. Leurs actions s’inscrivent dans le courant actuel de protection de la nature et de l’environnement en zone urbaine. C’est le point de départ à bien d’autres initiatives et projets très motivants qui contribueront à l’amélioration et à la protection du cadre de vie de chacun de nous. Ils agissent  aujourd’hui pour la qualité de vie de Demain. Le reportage du journaliste fait écho à cette logique.

A Ecully, nettement moins logique et inquiétante, la situation d’un lavoir : après avoir refusé en son temps la rénovation de ce lavoir par une équipe de bénévoles oeuvrant dans le cadre d’une association ayant l’expérience de ce type de travaux réalisés sur d’autres communes, il a été surprenant de constater récemment une pollution de l’eau de ce lavoir dont l’origine mériterait quelques recherches, car ce n’est pas la première fois que cette pollution en eau trouble apparaît:  IMG_3712 IMG_3710 . Les photos parlent d’elles-mêmes, ainsi que le peu de soin apporté à la sécurisation de cet endroit, patrimoine caché abandonné. Ce lavoir se situe à  l’entrée de  bureaux derrière la maison d’Anthouard site protégé… Où sont les « 4 Fleurs » ?

Ecully: les grands coups de pioche au centre ville

Du village à la ville…une nouvelle vision.Grande place faite aux promoteurs… Suite à la surprenante avalanche  de permis de construire délivrés pour de grands programmes immobiliers sur la commune.

Plein Centre Ville
Plein Centre Ville

 

Plein Centre Ville Programme immobilier en lieu et place de cette demeure
Plein Centre Ville
Programme immobilier en lieu et place de cette demeure abandonnée aux démolisseurs

 

IMG_3707vue de son état actuel…..

Jazz à Valpré à guichets fermés!

Ejeda Solidarité présidée par Mireille Seguret a réuni pour sa 7ème édition un public très nombreux : 500 personnes, record exceptionnel pour une soirée Jazz suffisamment rare à Ecully pour être mentionné. Il faut souligner la qualité des interprètes et l’organisation qui justifiaient ce record d’affluence. Rendez vous l’année prochaine à la 8ème édition.

Le Quartet Olivier Franc (Prix Sidney Bechet de l’Académie du Jazz, Prix du Hot Club de France) a enthousiasmé pendant 2 heures un public amateur de Jazz qui en redemande.

Ce succès apporte un complément d’aide financière précieux aux réalisations et projets de cette association humanitaire présente à Madagascar et plus particulièrement à Ejeda. S’ajoutent aux réalisations déjà faites (construction école de brousse, locaux internat du collège pour les élèves de brousse, terrain de sport du collège) les projets : salle informatique pour le lycée, poursuite des visites médicales en brousse, malles de livres pour les écoles primaires de brousse. Bravo au dévouement constant des bénévoles sous l’initiative de la présidente de l’association Ejeda Solidarité : Mireille Seguret.

IMG_0279 IMG_0280

 

 

 

 

 

La navette 75 en questions… suivie d’autres questionnements

  • Navette N75 : mise en exploitation début janvier avec un déficit d’exploitation prévisionnel de 14000 euros partagé par moitié entre la commune et le Sytral, elle conduit a la déroute et ponctionne financièrement les écullois qui ont déjà participé aux coûts d’une précédente navette  dont l’exploitation avait coûté 325000 Euros à charge de la commune sur 13 ans pour des parcours mal étudiés et en conséquence faits presque à vide. On réitère avec un bus-navette baptisé N75 à  l’usage des étudiants (notamment des grandes écoles), pour un parcours à partir de l’Ecole Centrale et permettant à ces étudiants de rejoindre Carrefour Grand Ouest (Le Perollier) à raison d’un Aller-Retour journalier (départ 12H20 et retour 13H30). La fréquentation actuelle étant de 3 à 5 étudiants/jour, pour un coût de 7000 euros annuels à la charge de la commune pourquoi la maintenir? Pourquoi avoir accepté cette navette sans une sérieuse étude et une concertation avec l’ensemble des élus et des intéressés sur les probabilités de fréquentation? Ce constat tend à laisser penser que le co-voiturage ou l’appel à un VTC  serait mieux adapté et moins coûteux… Qui est capable d’en prendre la décision? Avec une gouvernance incapable de se faire entendre et de s’imposer au Sytral, il n’y a plus de solution sauf celle de payer… Et on nous parle d’économies ?
  • IMG_3687Promesse d’aménagement de la maison de gardien du parc de la Condamine : pourquoi cette réhabilitation  dans une bâtisse dont l’intérieur est inhabitable, à l’abandon depuis bien longtemps?   Elle nécessitera des frais de rénovation très importants alors que le Nouveau Centre Culturel a été tronqué de 300 m2,  superficie qui fait défaut aux associations dont certaines ont été contraintes à une migration dans d’autres communes. Pour juger du délabrement de cette partie de bâtiment annexé au Centre Culturel et dénommé « La Chevalerie », ne pas hésiter à demander en mairie une visite guidée de ces lieux volontairement laissés à l’abandon : la décision finale sous des prétextes et explications douteux étant de les laisser en l’état, contrairement à ce qui avait été prévu et promis lors de l’inauguration précipitée du nouveau  Centre Culturel à la veille des élections municipales de Mars 2014  La partie du centre culturel restée inachevée aurait été bien utile pour l’association du groupe d’histoire et le stockage dans de bonnes conditions sécurisées de leurs archives.
  • Trésorerie d’Ecully: elle est fermée définitivement depuis Décembre dernier. Que deviendra ce bâtiment remarquable?IMG_3684
  • Frénésie de constructions immobilières dans le désordre, sans vrai plan d’urbanisme : à qui profite t-elle? La presse régionale a pris le relais  des nombreuses remarques faites à ce sujet sur le blog et fait état  de pistes de réflexion pour un urbanisme plus harmonieux (Le Progrès du 28/12/2014). Un constat inquiétant : après l’avalanche de permis de construire délivrés pour de grands programmes immobiliers depuis les dernières élections municipales, il est trop tard pour envisager ou réfléchir à un développement harmonieux de la commune…Après la démission de M.Lardy ex-adjoint à l’urbanisme il y a bien des questions à se poser sur le devenir de la commune passé de village à ville sans réelles réflexions pour un plan d’aménagement concerté et réfléchi. Quant à la mixité sociale, elle est rejetée de l’autre côté de l’autoroute : comment pourrait il en être autrement avec  des promoteurs qui construisent à des prix très élevés (jusqu’à 4500euros et plus le m2) inaccessibles pour beaucoup…..photo 5-3photo 4-3
  • Ecully, ville vieillissante : Dans son article du 28 décembre dernier la presse régionale ( Le Progrès) le signale. C’est un état de fait, et la conséquence logique d’un habitat inaccessible en raison des prix excessifs de l’immobilier local dont le centre ville. A remarquer aussi que nombre d’étudiants du Campus se détournent de la vie communale particulièrement morne les soirs et les week ends, lui préférant les attraits de Lyon.
  • A quand la diffusion internet du magazine municipal pour les foyers équipés, ce qui permettrait une réduction très sensible des coûts papier et d’impression (tirage actuel à 9000 exemplaires).