Navette avide…de clients et aux frais des contribuables écullois

Navette éculloise N75 : un caillou dans la chaussure d’un représentant de la métropole élu parmi les 21 siégeant au Sytral : la navette mise en exploitation sur la commune début janvier avec un taux d’occupation ridicule proche de zéro voyageur et un déficit d’exploitation prévisionnel de 14000 euros/an partagé par moitié entre notre commune et le Sytral,  conduit a la déroute et ponctionne financièrement chaque mois les écullois. Comme trop souvent aucune étude sérieuse, réfléchie, concertée a la base de ce service mis a disposition des étudiants des grandes écoles dont : Ecole Centrale, Ecole de Management pour aider à leur déplacement jusque Carrefour Grand Ouest et retour. Il avait été estimé et annoncé a tort que la présence de plusieurs milliers d’étudiants sur les campus justifiait  cette liaison. En réalité la fréquentation se limite aux doigts d’une seule main pointée en un magistral pied de nez a l’adresse de cette initiative inutile. Pour exemple : ce 10  mars et comme bien souvent  : navette vide !

Dans un budget contraint comme se plaisent a dire et répéter abusivement certains responsables uniquement préoccupés de leurs petits pouvoirs personnels et avancements politiques, pourquoi cette dépense injustifiable et son maintien ? Il est vrai que cet argent dit public trop souvent mal employé ne sort pas de leurs poches, contrairement a ce qui se passe dans le prive… a ne pas oublier : les 325000 Euros dépensés sur 13 ans pour une précédente navette au service des écullois mais à la fréquentation presque nulle pour cause de parcours mal étudié jamais revu…. les politiques jouant sur la faculté d’oubli de leurs administrés, il est nécessaire de rappeler ce constat au risque pour le rédacteur de se répéter.

Pour rappel : SYTRAL=Syndicat mixte des Transports pour le Rhone et l’Agglomeration Lyonnaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *