L’actualité du patrimoine délaissé en quelques questions ???

Ecully a eu la chance d’hériter d’un riche patrimoine laissé par nos prédécesseurs, mais qu’en restera t-il dans quelques années avec tant de facilités données aux promoteurs qui déstructurent l’existant et effacent définitivement par un nombre excessif de constructions le caractère  de la commune devenue… VILLE.Les élus responsables se cachent derrière les « 4 Fleurs » pour tenter de masquer l’inflation de permis de construire délivrés à la hâte sur des promesses électorales, sans plan d’urbanisme réfléchi  ni structures adaptées dont les écullois vont se rendre compte (si ce n’est déjà fait) en termes de difficultés de circulation, d’insuffisance de parkings, d’insécurité grandissante. La seule réponse actuelle à ces graves conséquences présentes et à venir consiste à développer les très coûteuses caméras et à l’adoption récente de « la gent canine ». Et dans les grandes déclarations n’ayant qu’effets d’annonce : la transformation de l’autoroute en boulevard urbain… En réalité ce projet ne verra pas le jour avant l’horizon 2030…et il est loin d’être l’oeuvre unique d’un maire, les autres élus de l’intercommunalité concernés (Dardilly, Limonest par exemple) ayant beaucoup travaillé (bien avant la déclaration  du maire écullois et de son implication tardive) à l’aboutissement du déclassement de l’autoroute dont les effets s’inscrivent dans le futur.

  • Au cours des journées du patrimoine, il ne faut pas manquer d’observer l’avalanche de nouvelles constructions et entre autres  la très récente  en cours chemin de Villeneuve: illustration remarquable de ce qu’il ne fallait pas autoriser lors du dépôt de permis !photo 1

 

  • Il faut profiter de cet inventaire du patrimoine pour réclamer une visite de la partie inachevée du Centre Culturel en total délabrement que le maire refuse de réhabiliter alors que ces 300 M2 font cruellement défaut à des associations qui  n’ont pas retrouvé leur place ou sont pénalisées dans leurs activités par des espaces insuffisants.
  • Place du marché, un exemple du patrimoine délaissé par manque d’entretien, véritable verrue aux yeux de tous :Ecully-Accueil Place du Marché
  • Ancienne maison de gardien du Parc de la Condamine : Un ravalement extérieur a été fait lors du mandat précédent, mais la grande vétusté intérieure la rend inhabitable. Pourquoi promettre au Groupe d’Histoire des travaux intérieurs qui seront importants et très coûteux dans le but d’entreposer des archives… qui finiront par y moisir. IMG_3687
  • Une visite de la mairie s’impose pour constater dans la montée d’escalier intérieur une tapisserie classée qui souffre d’un accrochage par des clous ! Constatation déjà faite dans le mandat précédent avec force recommandation pour pallier cette très mauvaise présentation qui la détériore, mais rien n’y fait. La situation perdure…la culture restant dans l’ignorance  des politiques.
  • La maison face au cimetière : un bel exemple de vétusté et d’abandon.
    Vue de face
    Vue de face

    Le bâtiment de l’ancienne Trésorerie fermé depuis décembre 2015? Que deviendra t-il ? Même question pour la chapelle qui jouxte le Septentrion chemin de Villeneuve…dont la vente a été réalisée par la commune….IMG_3683

 

 

 

 

 

Les bâtiments sportifs : eux aussi en très mauvais état... Il y a promesse politique de nouveau pôle sportif, mais rien ne bouge, le maire se réserve ce projet pour une fin de mandat avec les risques de ne pas terminer en temps , voire de l’abandonner partiellement ainsi que cela s’est produit pour une partie du centre culturel murée et cachée à la population ! Incapacité de la gouvernance actuelle d’étudier un projet intercommunal pour en diminuer les coûts puisque depuis plus de 15 ans rien n’a été entrepris pour s’entendre avec les communes voisines. Quant à la piscine rhabillée à l’extérieur pour en cacher la vétusté, il est fort probable que d’autres problèmes surgissent au niveau du bassin très vieillissant…et des équipements techniques qui ont déjà valu plusieurs fermetures.

Autre souci à venir : le bâtiment de l’ESPACE (face à la piscine) parfois utilisé pour des spectacles, dont la vétusté  et le manque de confort se font de plus en plus sentir à tous points de vue. Et pendant ce temps se déroulent les travaux de construction ( en direction de la rue Marietton, face à l’école d’horticulture) d’une station de désenfumage de tunnel surmontée d’une haute cheminée, travaux qui vont durer encore plusieurs mois et aboutiront à d’autres nuisances. La population n’a pas été suffisamment avertie et s’étonne de ces travaux, l’information ayant  été volontairement masquée.

Tout est permis

Maintes fois dénoncée dans ce blog, la perte d’identité et de caractère village par la faute des élus responsables de la délivrance d’un nombre excessif de permis de construire   sans étude sérieuse (lors de la course aux voix en période d’élections municipales), dont les écullois constateront de jour en jour les graves effets négatifs. Il faut se rendre à l’évidence, Ecully n’est plus un village et le reste uniquement dans le langage politiquement  trompeur entretenu par la gouvernance actuelle de la commune calfeutrée dans les bureaux sans vision d’avenir ni connaissance du terrain quant aux conséquences de cette urbanisation sauvage (plus de 450 logements en cours). Une illustration d’une construction récente par cette photo démontre les aberrations et prouve que tout est permis en matière de construction sur la commune :

photo 1photo 2

Chemin de Villeneuve:

Pourquoi la délivrance d’un permis de construire incohérent avec l’environnement, cette construction élevée empiétant jusqu’à l’extrême limite de terrain : oubliée la circulation des piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite, croisement automobiles. Auparavant existait à cet emplacement un terrain laissant de la visibilité dans ce virage étroit. En mairie on préfère les projets sans vision et la question reste posée de l’influence de certains pour l’obtention d’un permis de construire qui une fois de plus efface l’identité de village…

Autre sujet : l’insécurité. Là aussi tout est permis pour les voleurs, les vols sont de plus en plus nombreux sur la commune contrairement aux affirmations d’un maire auto-satisfait qui ne cesse d’implanter des caméras très coûteuses pour se rassurer lui même et laisser penser comme tout politique aveuglé absent du terrain que tout va mieux. En réalité, renseignement pris auprès de sources autorisées et sans manipulations éhontées des statistiques  il demeure sur la commune une forte amplitude des vols.