ECULLY : L’impasse du chemin de Charbonnières

Le maire maintient depuis plus d’un an la fermeture de ce « chemin », fermeture qui fait l’objet d’une pétition avec plus de 2000 signataires suite aux nombreux problèmes dus au report de circulation sur les alentours. Peu pressé à la réouverture, il a bloqué plusieurs solutions  et dit refuser la construction d’un mur béton pour maintenir les talus du chemin qui s’écroulent, prétextant qu’il s’agit d’une zone classée EBC (Espace Boisé Classé: lire Le progrès du 22/11/2017). Cette affirmation n’a pas de valeur car en parfaite contradiction avec l’édification de murs béton pour la construction d’une station de ventilation du tunnel de Rochecardon (photos ci-dessous)   dont l’emprise  a été réalisée sur un Espace Boisé Classé de 3000 m2…. Voir nos articles précédents à ce sujet, construction à risque polluant qui se trouve face à l’école d’horticulture d’Ecully. A Ecully la gouvernance n’est pas à une contradiction près.

Photos de la station de ventilation du tunnel

Sur les voies engorgées à la suite de la fermeture du chemin de Charbonnières, faut il attendre un accident grave  dans cette zone pour remédier aux problèmes de circulation causés par cette fermeture ? Pour la solution il faudrait aussi que le maire s’entende avec les communes avoisinantes qui subissent les effets pervers du report de circulation sur leurs territoires, mais depuis toujours il s’est montré allergique à un travail en bonne intelligence avec l’intercommunalité. C’est une des raisons qui font qu’en mairie on préfère faire « l’impasse » sur ce dossier.

 

L’AVENIR à suivre….

  • Le déclassement de l’A6  et sa transformation en voie urbaine: de l’utopie à la réalité : le maire d’Ecully organise une réunion de concertation alors que rien n’est décidé sur le fond et le calendrier réel des aménagements, nombre de décisions à prendre ne relevant pas de ses compétences . Il y a d’autres communes impactées qui se sont activées et préoccupées de ce dossier bien avant cette soudaine et inutile agitation éculloise prétexte à des effets d’annonce sur un sujet non maîtrisé . Jusqu’où ira la mégalomanie ?
  • Suite à ce déclassement, bien des questions et des différends opposent les acteurs du projet du grand contournement autoroutier. Pour le moment « l’anneau des sciences » reste à l’état de chimère. Depuis 3 mandatures Ecully n’a jamais voulu travailler avec l’intercommunalité ce qui la laisse isolée et peu entendue par les instances décisionnaires sur ce projet porté à l’horizon 2030 !

En 2025-2030 où les réalisations (dans le cas le plus optimiste) devraient voir jour progressivement sur base de promesses tenues ou abandonnées, que restera t-il des paroles d’acteurs actuels dont nombre d’entre eux sont en fin de carrière… ou de règne politique : il est de plus en plus question au gouvernement  de limiter à trois le nombre de mandats identiques et successifs pour les élus locaux.

  • Une preuve de plus de l’incapacité de la commune à se faire entendre auprès du Sytral et de la Métropole : le maire pourtant lui même élu parmi les 23 élus de la métropole au Sytral se plaint du sous équipement de transports en commun par rapport aux besoins du campus et de ses étudiants (article Le progrès du 20/10)… La situation ne s’améliorant pas depuis fort longtemps, il faudra probablement attendre un changement de maire plus compétent, plus présent,  et plus actif auprès des grande instances pour résoudre ce problème.
  • Les travaux qui n’en finissent pas…. pour cette station de désenfumage du tunnel de la Duchère implantée sur la commune d’Ecully alors que d’autres lieux étaient possibles. Il faut rappeler que cette construction a été réalisée en zone classée EBC « espace boisé classé » qu’il a fallu déboiser sur 3000m2 ! En cas de pic de pollution dans le tunnel, une cheminée (dissimulée par la construction d’un mur en bois) évacuera cette pollution avec les nuisances pour la commune d’Ecully. Les travaux devaient prendre fin au Printemps, mais ce n’est pas le cas.