Ecully : la crèche aux 100 000 véhicules….

  •  La mairie d’Ecully construit actuellement une crèche incorporée à la Maison de la Famille. Elle est :
  1. construite à proximité des tronçons les plus embouteillés et pollués de l’autoroute A6 (coté est) : plus de 100 000 véhicules/jour
  2. adjacente au parking du parc des chênes (coté nord).
  3. construite à moins de 60 mètres de l’axe routier le plus chargé au centre ville d’Ecully: l’avenue Edouard Aynard (coté ouest).
  • A l’initiative d’un écullois, des pétitionnaires nombreux et préoccupés ( plus de 500 signatures) s’insurgent à propos de l’emplacement de la Maison de la Famille et de la crèche incorporée à ce bâtiment »fleuron » électoraliste de nos élus  qui n’ont pas voulu tenir compte de la proximité des nuisances de l’autoroute pour l’implantation de cette crèche … Difficile de comprendre et justifier ce choix d’emplacement, bien d’autres situations auraient pu être envisagées.  La circulation sur l’autoroute est loin d’être réduite (il suffit d’observer en temps réel) :  les écullois s’inquiètent et s’insurgent….Les parents seront ils contents de placer leurs enfants dans cette ambiance de pollution provoquée par les gaz d’échappement et les nuisances sonores ? . A constater également l’occultation de vue pour les appartements situés à proximité et subissant l’élévation des murs, les coupes sauvages et véritables saccages sur les arbres environnants comme cela s’est déjà produit lors de la construction du « Carré TERVER »au centre ville. Ecully « village » et sa nature ? On peut en douter, le constat est très inquiétant. Le béton avance, imperméabilise les sols et grignote les espaces verts, la pollution progresse, la nature recule, les jeunes enfants de cette crèche seront en danger et nos élus de l’exécutif font mine d’ignorer la situation pour protéger et maintenir arbitrairement leur projet de « Fin de Mandat »qu’ils estiment personnellement valorisant….
  • Le saviez vous ? Sur un tout autre plan, une autre forme de pollution coûteuse et contagieuse par la présence de ces petits panneaux qui auront coûté la somme de 1,2 Millions d’euros pour la Com’ de Laurent Wauquiez qui a exigé qu’à partir de 3600 euros de subvention à une commune de la Région, celle-ci installe en entrées et sorties de ville ces panneaux. N’y avait il pas mieux et plus urgent à faire que cette dépense excessive à visée exclusivement personnelle et politique….? Le grand gâchis continue.
  • La réouverture du chemin de Charbonnières : l’incertitude quant à cette réouverture à la circulation est toujours d’actualité….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *