Metropole 2020 : COMMUNES EN DANGER ! Réunion le 14 juin 19h30 à l’Aqueduc de Dardilly.

Ce blog est aussi un relais d’information au service des citoyens. Une modification  du mode électoral lors des élections à venir provoque des réactions et la nécessité d’une meilleure information. Sont repris ci-après les articles de presse et vidéos apportant un éclairage sur la situation de tous les dangers pour les communes et leurs maires qui ne seront plus entendus au sein de la gouvernance de la Métropole.
A l’initiative de l’association SYNERGIES-CITOYENS une réunion publique d’information  ouverte à tous et toutes est prévue pour la commune d’Ecully le 14 juin 19h30  à l’Aqueduc de Dardilly. Le danger qui menace pour la commune d’Ecully nécessite une forte présence et participation.
Ci dessous : Extraits Articles de Presse + liens vidéos:

OUI À LA MÉTROPOLE DE LYON – NON AU MODE ÉLECTORAL IMPOSÉ POUR 2020

  • Synergies-Citoyens

    QUI SOMMES-NOUS ?

    Synergies-Citoyens

    Synergies-Citoyens est une association (loi 1901) qui a pour objectif de défendre le citoyen afin qu’il soit représenté par le maire de sa commune, au sein de la future gouvernance de la Métropole de Lyon, et ce à partir de 2020.

    ATTENTION DANGER :

    Si rien ne change, en 2020, les maires des communes constituant la Métropole de Lyon ne siègeront plus au Conseil Métropolitain. Ainsi les citoyens habitant ces communes ne seront plus entendus !

    PRESSONS-NOUS – REJOIGNEZ-NOUS !

    L’horloge en bas de page indique que le compte à rebours a commencé !
    Pour défendre notre représentation au sein de nos communes, SIGNEZ la PETITION accessible dans l’onglet ACTIONS du site ou au bas de cette page d’accueil

    En savoir plus

  • Janvier 2018 : les citoyens veulent que leurs communes fassent la Métropole ! Tout est dit dans cette vidéo.

    A l’occasion de ses vœux personnels pour l’année 2018, Daniel MERCIER, membre de l’association Synergies-Citoyens et ambassadeur auprès des habitants de Champagne au Mont d’Or, évoque les dangers de la loi MAPTAM actuelle pour les élections municipales et métropolitaines de 2020.

    En savoir plus

  • Janvier 2018 : les citoyens veulent que leurs communes fassent la Métropole ! Tout est dit dans cette vidéo.

22Jours08Heures49Minutes13Secondes

Plus que quelques jours pour espérer changer la loi MAPTAM et ne pas voir nos communes

englouties dans la Métropole de Lyon.

Au 29/05/2018, 1.211 personnes ont signé la pétition dont 1.043 sur Change.org

Informez-vous – débattez et venez aux réunions publiques ! Pour connaître les lieux, les dates et heures cliquez sur l’onglet Actions/Conférences et réunions publiques.

Pour sauver nos communes, signez la pétition accessible sur le site !

Devenir adhérents

ADHÉRER

Devenir adhérents

Citoyens élus ou non, devenez adhérents de notre association

Soutenir financièrement

FAIRE UN DON

Soutenir financièrement

Soutenez financièrement l’association au travers un don

Faites entendre votre voix

AGIR

Faites entendre votre voix

Nous avons besoin de vous pour soutenir notre action de représentation citoyenne des communes !

Je souhaite être tenu(e) informé(e) par l’association

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

ECULLY et les promoteurs

 

Photo de gauche : bureau de vente pour les constructions en cours qui vont asphyxier visuellement le centre ville (derrière la supérette Casino). Photo de droite : Ogic oeuvre à Charrière Blanche en détruisant espaces de vue et de vie. (voir article précédent sur ce blog))

Coïncidences ou non ??

Sur Ecully  ont agi ou agissent un certain nombre d’entités  immobilières et en particulier : OGIC, KAUFMAN & BROAD, NOAHO-SOGEPRIM,  lesquelles parmi d’autres ont bétonné ou bétonnent dans le désordre  la commune jusqu’au coeur de ville. Derrière certaines de ces entités multiples qui appartiennent à de grands groupes, il y a semble t-il la présence ou l’influence du très important groupe Dentressangle possédant entre autres des initiatives immobilières. A observer: la présence d’un conseiller municipal élu à Ecully dont l’activité professionnelle est définie comme suit sur internet: « travaille chez OGIC-Dentressangle initiatives » après un emploi dans le groupe immobilier PROMOGIM désormais entré dans le groupe Dentressangle.  De l’avis des écullois ce constat nécessiterait une explication précise répondant aux interrogations  d’habitants qui se disent surpris par les avalanches de constructions et s’inquiètent des liens possibles ou supposés qui courent les rues….

A remarquer : l’ancienne chapelle du Pérollier cédée par la commune(ex-patrimoine immobilier située proche du restaurant « La Criée »)  arbore désormais en grande dimension le sigle AXA depuis sa transformation en bureaux. Si l’on en croit des informations assez précises,  un membre  dirigeant  le groupe Dentressangle était vice-président du conseil d’administration de AXA (avant d’en démissionner fin 2016). Des habitants se demandent  s’il y a un lien avec le groupe Dentressangle et la présence d’AXA (propriétaire de ces  locaux rénovés) sur la commune?

Pourquoi laisser à l’abandon la façade du bâtiment patrimonial ci-dessous (place du marché-maison d’accueil AVF) dont l’aspect repoussant ne peut laisser indifférents les nouveaux ou anciens écullois, les habitués du marché, les passants …. Y aurait il un projet de vente de ce bâtiment « en l’état » qui pourrait expliquer cette « situation gelée depuis longtemps »?

Autres questionnements : pourquoi avoir permis la construction sur le domaine de Charrière Blanche d’une longue barre de 140 logements déjà réprouvée dans ce blog (voir article précédent) baptisée à tort « Carré West »  et par ailleurs  l’implantation en cours d’immeubles qui asphyxient le centre d’Ecully  ?  (verrues centrales en vis-à-vis cachées derrière la supérette Casino du centre ville).

Question subsidiaire : pourquoi sur ECULLY des noms de résidences  en anglais ou en « franglais » : Carré West, Park West ?

La vie ne sera plus aussi belle que promis sur la commune trop longtemps décrite  abusivement « Village » et livrée aux toupies à béton qui ensevelissent espaces de « respiration »verts ou fleuris sans sérieux plan urbanistique. Le réveil dynamique souhaité par les citoyens et les commerçants d’Ecully restera définitivement dans les rêves.

A propos du prochain conseil municipal :

Les valeurs patrimoniales :  la tendance de l’exécutif est de vendre des immeubles et leurs terrains sans rendre compte aux citoyens de la réaffectation des sommes perçues : au moment de la présentation du budget d’orientation budgétaire 2018 des explications sont souhaitées, le but et la transparence à propos de ces transactions relatives à des biens du patrimoine s’imposent.

L’autorisation probable de travaux coûteux du pavillon de la Condamine en piteux état intérieur, très humide, non entretenu depuis des années et sans chauffage:  un retour de promesses électorales au groupe d’Histoire? Il y a bien d’autres besoins et nécessités plus urgents. Pourquoi cette précipitation incohérente alors que les sportifs ont été dans l’obligation de patienter durant plusieurs mandatures pour obtenir la construction d’un nouveau centre sportif qui s’imposait en raison  de la grande vétusté et l’insécurité des bâtiments. Les sportifs sont bien méritants…d’avoir attendu aussi longtemps.

Se souvenir aussi que le Centre Culturel a environ 300 m2 non réhabilités pourtant promis aux associations et où le groupe d’histoire aurait pu trouver place pour stocker ses archives au lieu d’imposer la coûteuse rénovation du pavillon de la Condamine qui ne sera utilisé que par cette seule association…

SECURITE : L’abusive et contestée construction en cours d’une  barre de 140 logements sur le domaine de Charrière Blanche (voir article précédent) va créer un afflux de circulation automobile sur cet ensemble résidentiel où existe un groupe scolaire important avec de jeunes enfants. Est-ce bien raisonnable et sans danger ?

ALERTE SECURITE : Terrain de foot en « gazon » synthétique à base de granulats de pneumatiques recyclés: une émission TV  sur antenne 2 « Envoyé Spécial » de ce 22 février 2018 alerte sur les graves dangers de ces granulats susceptibles de provoquer des maladies graves et cancers. Un écullois chimiste de formation dont la maison est proche du terrain synthétique s’était déjà plaint des odeurs dégagées par forte chaleur et des risques  expliqués dans l’émission d’hier mais tout est fait pour démentir un constat aux possibles lourdes conséquences.

Fermeture du chemin de Charbonnières : situation désespérément figée.

 

 

Bientôt des tigres élevés au centre culturel d’Ecully ?

Affaire piquante… bientôt des « tigres »  au Centre Culturel d’ECULLY ? L’eau stagnante dans les bacs de chaque côté de l’entrée du Centre Culturel déjà signalée l’année dernière reste d’actualité: situation propice au développement, à la prolifération des moustiques. En périodes de fortes chaleurs, la porte d’entrée reste ouverte aux moustiques désireux de piquer les visiteurs.

Bienvenue au Centre Culturel ! Merci Monsieur le maire si peu présent sur le terrain…

photo 5

Ci-dessus : photo de l’année dernière.

20160629_165853

Ci-contre photo récente (ce mois de Juin) : toujours le même état déplorable…. avec reflet verdâtre de façade du Centre Culturel.

Pour limiter la prolifération du moustique tigre :

Le moustique tigre, de son vrai nom Aedes albopictus, s’est progressivement implanté dans le Rhône. Il peut être « vecteur » dans certains cas de la dengue, du chikungunya et du zika.
Le moustique se développant dans des petites quantités d’eau, il est essentiel de limiter  les lieux de ponte en vidant ou en éliminant tous les récipients pouvant contenir de l’eau (soucoupes, gouttières obstruées, stockage d’objets en plein air…). A Ecully on fait tout autrement, on se contente d’articles et d’effets d’annonce  mais on n’agit pas concrètement, il n’y a que les moustiques qui ne s’endorment pas….contrairement aux élus exclusivement politiques.

Concile Municipal du 29 Juin…

Un constat :  la date du conseil municipal a été repoussée à la veille des vacances avec l’intention bien connue des politiques que le temps des vacances est propice à l’oubli de leurs erreurs  ou de leur inaction. Messieurs les politiciens il faudrait en finir avec ces petites manoeuvres si vous voulez garder un peu de crédibilité.

A Ecully la séance en conseil municipal est une assemblée d’élus majoritaires entièrement soumis à la discipline et aux directives dogmatiques d’un premier magistrat n’écoutant que lui-même. Comment pourrait il en être autrement quand une liste élue ne représente qu’une trop faible proportion des écullois.

Notre commune est dirigée sans aucune vision d’avenir, sans clarté sur le  plan financier, sans ambition. On agit au coup par coup laissant place belle aux promoteurs très envahissants sans préoccupations des conséquences ni  réel plan d’urbanisme. Les effets d’annonce vont bon train et sont uniquement les suites des promesses faites en période électorale pour la pêche aux voix. Il serait souhaitable de connaître les autres raisons et éventuellement les intérêts  de tous ces permis de construire délivrés depuis les dernières élections municipales.

DERNIERE MINUTE : A propos de constructions : dans la rubrique des commentaires de ce blog apparaîtra celui d’un citoyen (M.NITSCHKE) ayant déposé plainte détaillée auprès du procureur en date du 12 mai 2016 contre le maire d’Ecully à propos de travaux réalisés illégalement. Au lecteur de découvrir et se faire une idée…par ailleurs une pétition accompagne cette plainte.

De nombreuses autres questions restent sans réponse :

  • Pourquoi cet engouement des élus majoritaires pour une édition du livre d’Histoire de la ville avec une participation financière si importante décidée par le maire qui revendique une commande de 1100 volumes au prix unitaire de 42 Euros ? Pourquoi cet éditeur « Spirit Communication »? Comment a t-il été sélectionné? il serait intéressant d’en connaître la justification.
  • Pourquoi avoir promis au groupe d’histoire des travaux qui seront très coûteux dans l’ex maison de gardien (insalubre à l’intérieur) du parc de la Condamine  ? Pour quelles raisons, alors qu’une partie cachée et murée dénommée « La Chevalerie » au Centre culturel n’a pas été réhabilitée, reste abandonnée et manque aux associations : là aussi les lieux deviennent insalubres et dangereux. Inaugurée dans la précipitation pour les uniques ambitions de projet de mandat, le Centre Culturel a été tronqué de surfaces importantes aux yeux du public, camouflage et procédés mensongers qui ont en partie motivé la démission de la précédente adjointe à la culture s’affichant sans étiquette politique au cours de son mandat et n’agissant qu’en parfaite connaissance du terrain, de sa longue vie associative, de sa connaissance, ses connaissances artistiques et sa présence sur la commune depuis plus de 45 années.
  • Pourquoi la Culture actuelle est elle sous la responsabilité d’une adjointe demeurant depuis longtemps à la Tour de Salvagny et non à Ecully? Quelle justification à sa réapparition ? La réponse ne tient qu’au fil de l’étiquette politique… et non aux compétences suivant en cela les agissements insupportables de nombre d’élus. Quels documents ont été remis en préfecture lors du dossier de candidature aux élections municipales alors qu’il n’y avait plus réelle résidence ni demeure sur la commune ?
  • Pourquoi rien n’est fait à propos de la façade délabrée de la maison « Ecully-accueil » Place du marché dont photo ci jointe :Ecully-Accueil Place du Marché
  • et tant d’autres questions dont quelques unes :
  • Le retrait injustifié de la TECHLID, pour des raisons exclusives d’ambitions très personnelles.
  • Le marché du Mardi: la place de la mairie est amputée par les places réservées aux véhicules des commerçants alors que la ville manque de parkings.
  • La zone du Tronchon : l’incapacité de nos responsables à prendre des décisions d’aménagement. L’opacité reste totale.
  • Les navettes qui roulent pour rien mais sont très coûteuses : après 325000 euros dépensés au cours des mandats précédents pour une navette qui tournait à vide, une navette de grand volume dédiée aux étudiants des grandes écoles tourne depuis le début de l’année à raison de 3 personnes/jour pour un coût prélevé sur le budget écullois. Que fait notre représentant au Sytral? prétendre s’occuper des transports et laisser  courir de folles dépenses ignorées de la plupart des citoyens, encore des effets d’annonce… Il faut cesser de faire croire à une gestion financière contrainte, prudente, économe, de déplorer la baisse de dotation de l’état alors que nombre de gaspillages existent sous initiative du maire. Un grand gaspillage existe aussi à propos du Centre Technique Municipal qui depuis nombre d’années n’a plus de locaux sur la commune et loge avec loyer élevé  à…Dardilly.
  • La sécurité : à maintes reprises il a été annoncé que les nombreuses caméras (très coûteuses à leur installation et en entretien) démontraient leur efficacité de surveillance… Et voila qu’est découverte puis inaugurée la présence d’une brigade spécialisée qui va se donner un « mal de chien » pour lutter contre quelques délinquants et casseurs que l’on pouvait penser observés et recherchés, reconnus par le réseau de caméras…
  • La piscine : plusieurs fermetures et sans doute  d’autres à venir : elle n’avait fait l’objet que de travaux pour une apparence de façade mais de nombreux problèmes demeurent et se font jour. Qu’en sera t-il des promesses de nouveau pôle sportif, projet très politique remis à fin de mandat…
  • Les travaux d’une durée d’une année à la sortie d’Ecully en direction de la rue Marietton, avec des embouteillages importants par la restriction des voies de circulation. Site Boisé Classé soumis à destruction partielle et les dégâts  à venir pour la construction d’une haute cheminée nécessaire au  dégagement de fumées d’un tunnel routier…. Le maire dit avoir été mis devant le fait accompli… mais il est aisé de démontrer le contraire puisque tout a été fait pour afficher trop discrètement l’enquête publique et ne pas l’inscrire en panneau municipal du centre ville…
  • La place très modeste de l’Historien de la commune (M.Jocteur) au jardin de la Condamine : il a été bien « plaqué » lors de l’inauguration du souvenir très discrète par un maire bien peu entouré…sinon par un grand vide.
  • La publication des conseils municipaux réclamée : sur l’espace réservé à cet effet, le compte rendu est volontairement rendu illisible par le choix de très petits caractères.  A Ecully le choix est de cacher et rester caché, stratagème qui démontre bien la petitesse d’esprit, le peu d’envergure de l’exécutif.
  • Les panneaux d’information (dits panneaux Decaux) : pourquoi une information bien banale alors qu’une communication évènementielle sur de réelles activités  serait bien plus intéressante ? Pourquoi ces affiches inutiles souvent si mal composées et illisibles  dont le coût  est élevé  ? Autre question : pourquoi continuer à  imprimer des plaquettes, des fascicules, des brochures très coûteux alors que les foyers sont nombreux à être équipés en informatique ?
  • Des chiffres qui parlent : que peut prétendre représenter en Conseil Municipal un exécutif qui aux dernières élections  n’a été élu que par 3852 voix pour un nombre d’électeurs inscrits de  12678 ?  Bonne,  et révélatrice observation à méditer  à l’ombre des parasols….
  • Ce blog régulièrement suivi par nombre de citoyens a également participé à des modifications, dont une particulièrement visible en l’installation d’un nouveau panneau d’information au Centre ville (mais la communication évènementielle reste bien discrète). Il y a eu aussi l’amélioration de l’entrée d’Ecully au niveau des 3 Renards, et d’autres initiatives qui incitent à poursuivre et justifier la présence de ce blog. Merci aux lecteurs de plus en plus nombreux.
    Portes ouvertes au niveau des 3 Renards. N'entrez pas à Ecully sans frapper.
    au niveau des 3 Renards des petits travaux récents ont amélioré cette image désastreuse.

     

Mauvaise fréquentation… sur la ligne 75.

  • IMG_3843La navette Campus-Grand Ouest 75 à la disposition des étudiants des grandes Ecoles… Elle pourrait être avantageusement remplacée par un petit taxi, voire une moto taxi ou du co-voiturage : la fréquentation est presque nulle (2 à 3 étudiants/jour, vérifications faites régulièrement). La création de cette navette est une erreur de plus dont le coût revient en partie aux écullois, pourtant déjà échaudés par une navette précédente tournant presque à vide pendant 13 ans pour un coût total de 325000 euros. N’y avait il pas d’autres priorités et urgences ? Derrière des discours auto-suffisants de bonne gestion, les erreurs sont masquées.IMG_3837
  • Un boulevard pour l’autoroute  : la REALITE est qu’Ecully reste engluée et isolée dans des effets d’annonces abusivement politiques (voir article de presse régionale « Le progrès » du 5 Mai qui révèle bien la situation) à propos du futur déclassement de l’A6/A7 et sa transformation en boulevard urbain conditionnée à des travaux qui pourraient être réalisés d’ici… 6 à 8 ans ! Quant au contournement Ouest dit « anneau des sciences », il est renvoyé à l’horizon 2030. Le maire dit avoir  invité l’ensemble des élus à réfléchir à ce que pourrait être le boulevard urbain après le déclassement de l’autoroute (voir Ecully magazine de ce mois). Comment est-il possible de se prévaloir d’une écoute des élus métropolitains alors que depuis plus de 2 mandats est constatée l’incapacité de notre commune  à travailler en entente avec l’inter-communalité (pour exemple flagrant très regrettable et préjudiciable : la rupture d’Ecully avec la TECHLID pôle économique et d’emplois le plus important sur l’Ouest Lyonnais).
  • Enquête déplacements : le retour en mairie devait être fait pour le 14 mai. Quel résultat en attendre après tant d’années d’immobilisme et aucune préoccupation des infrastructures ni plan d’urbanisme alors qu’il y a avalanche de nouveaux programmes de construction que les écullois découvrent avec surprise  et inquiétudes depuis les dernières élections municipales. Comme trop souvent les élus majoritaires seront ils seuls à décider et à se ranger bien disciplinés derrière leur chef de file ? A propos de déplacements en ville, l’état de la chaussée et de nombreux trottoirs démontrent un sérieux délabrement. A cela s’ajoutent de nombreuses difficultés de circulation dont les dernières très insupportables aux heures d’affluence au niveau des travaux importants (durée 1 an) en direction de la rue Marietton (face à l’école d’horticulture). A noter aussi que ces travaux de construction d’une station de désenfumage de tunnel ont nécessité un déboisement important d’un espace boisé classé avec acceptation bien silencieuse de nos élus majoritaires…alors que d’autres sites étaient possibles.DSCN4383

Quoi de neuf ?

Un nouveau panneau électronique
…Enfin un nouveau panneau électronique flambant neuf au centre ville

Maintes fois réclamé sur ce blog, ce nouveau panneau d’information remplace le très ancien qui devenait illisible. Il  reste à utiliser ce  nouvel équipement d’information pour une bonne et utile communication évènementielle,  car jusqu’à présent il y a un grave déficit en ce domaine.

A propos de communication, les élus de l’opposition avaient réclamé l’affichage du compte-rendu du Conseil Municipal, ce qui devrait être la règle. L’exécutif se moque de cette demande pourtant justifiée en affichant sur façade mairie un document à petits caractères pour le rendre illisible aux citoyens. C’est bien dans le style de la gouvernance actuelle qui préfère cacher les réalités,   esquiver les questions et refuser tout débat constructif : en réalité, RIEN DE NEUF sur ce point.

IMG_3828Depuis des années le cadre réservé aux publications de mariages sur mur mairie n’est jamais nettoyé. La crasse s’est installée (partie sombre au bas de la photo). Comment est il possible de  faire des affichages dans ces conditions repoussantes ?

Navette avide…de clients et aux frais des contribuables écullois

Navette éculloise N75 : un caillou dans la chaussure d’un représentant de la métropole élu parmi les 21 siégeant au Sytral : la navette mise en exploitation sur la commune début janvier avec un taux d’occupation ridicule proche de zéro voyageur et un déficit d’exploitation prévisionnel de 14000 euros/an partagé par moitié entre notre commune et le Sytral,  conduit a la déroute et ponctionne financièrement chaque mois les écullois. Comme trop souvent aucune étude sérieuse, réfléchie, concertée a la base de ce service mis a disposition des étudiants des grandes écoles dont : Ecole Centrale, Ecole de Management pour aider à leur déplacement jusque Carrefour Grand Ouest et retour. Il avait été estimé et annoncé a tort que la présence de plusieurs milliers d’étudiants sur les campus justifiait  cette liaison. En réalité la fréquentation se limite aux doigts d’une seule main pointée en un magistral pied de nez a l’adresse de cette initiative inutile. Pour exemple : ce 10  mars et comme bien souvent  : navette vide !

Dans un budget contraint comme se plaisent a dire et répéter abusivement certains responsables uniquement préoccupés de leurs petits pouvoirs personnels et avancements politiques, pourquoi cette dépense injustifiable et son maintien ? Il est vrai que cet argent dit public trop souvent mal employé ne sort pas de leurs poches, contrairement a ce qui se passe dans le prive… a ne pas oublier : les 325000 Euros dépensés sur 13 ans pour une précédente navette au service des écullois mais à la fréquentation presque nulle pour cause de parcours mal étudié jamais revu…. les politiques jouant sur la faculté d’oubli de leurs administrés, il est nécessaire de rappeler ce constat au risque pour le rédacteur de se répéter.

Pour rappel : SYTRAL=Syndicat mixte des Transports pour le Rhone et l’Agglomeration Lyonnaise

Les grandes absences des élus aux séances publiques.

Demande de remboursements des indemnités injustifiées :

En cohérence avec une question récente de la presse régionale sous le titre « les élus sont-ils bien assidus aux séances publiques?», quelques constatations s’imposent: à la Métropole de création récente constituée de 165 élus, l’article du Progrès du 25 janvier relate qu’à peine un élu sur deux a assisté à toutes les séances. Certains s’en défendent, c’est le cas d’un élu qui explique dans cet article « être également accaparé par ses autres fonctions ». Cette explication incite à soutenir le non-cumul des fonctions et des mandats pour les élus entachés d’absentéisme abusif.

Pour Ecully, une fonction de maire plus une activité professionnelle et un cumul avec un mandat à la Région, une activité à la Métropole, une vice-présidence au Sytral, des réunions au sein d’un parti politique, la course frénétique à d’autres postes de présidences sont incompatibles avec une réelle efficacité, gouvernance et présence sur la commune.

Cette dilution de fonctions (également existante par ailleurs) assortie d’un cumul d’indemnités justifierait une demande de remboursement de certaines indemnités pour cause d’absentéisme aux séances publiques. Avant la création de la Métropole, le même problème existait quant à l’assiduité aux séances du Grand Lyon : pour percevoir l’indemnité il suffisait à des élus de faire une très courte apparition pour assurer un pointage sans réel travail en commission, ce qui explique aussi l’obscurantisme de la majorité entretenu par l’absence de compte-rendus  vainement réclamés par l’opposition de l’époque. Continuer la lecture de Les grandes absences des élus aux séances publiques.

L’ESPACE des voeux, le temps des promesses…

En voilà une qui revient périodiquement : le Pôle sportif.

Projet déjà annoncé en 2008, repris en 2014, revenu en 2016 pour une réalisation promise pour fin 2019 ! Déceptions successives pour les sportifs qui patientent dans des équipements des années 70 devenus obsolètes. Les associations sportives seront elles réellement associées au projet ? On pourrait s’en réjouir à condition qu’elles soient intégrées au projet jusqu’à sa réalisation finale, ce qui malheureusement ne fut pas le cas des associations culturelles lors de la rénovation de l’ex-Maison de la Rencontre restée inachevée.

 

Le Père Noël

Le père Noel remercie les nombreux lecteurs qui se sont rendus sur ce blog pour une vision de l’activité communale et vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année. Dans la hotte il y a encore projets de nombreuses observations qui seront distribuées au fil des évènements courant janvier et les mois suivants. Entretemps, la relecture des actualités de l’année 2015 reste possible sur ce blog qui a déjà reçu plus de 5000 visiteurs. Merci à tous et toutes pour votre fidélité.