Ecully : la crèche aux 100 000 véhicules….

  •  La mairie d’Ecully construit actuellement une crèche incorporée à la Maison de la Famille. Elle est :
  1. construite à proximité des tronçons les plus embouteillés et pollués de l’autoroute A6 (coté est) : plus de 100 000 véhicules/jour
  2. adjacente au parking du parc des chênes (coté nord).
  3. construite à moins de 60 mètres de l’axe routier le plus chargé au centre ville d’Ecully: l’avenue Edouard Aynard (coté ouest).
  • A l’initiative d’un écullois, des pétitionnaires nombreux et préoccupés ( plus de 500 signatures) s’insurgent à propos de l’emplacement de la Maison de la Famille et de la crèche incorporée à ce bâtiment »fleuron » électoraliste de nos élus  qui n’ont pas voulu tenir compte de la proximité des nuisances de l’autoroute pour l’implantation de cette crèche … Difficile de comprendre et justifier ce choix d’emplacement, bien d’autres situations auraient pu être envisagées.  La circulation sur l’autoroute est loin d’être réduite (il suffit d’observer en temps réel) :  les écullois s’inquiètent et s’insurgent….Les parents seront ils contents de placer leurs enfants dans cette ambiance de pollution provoquée par les gaz d’échappement et les nuisances sonores ? . A constater également l’occultation de vue pour les appartements situés à proximité et subissant l’élévation des murs, les coupes sauvages et véritables saccages sur les arbres environnants comme cela s’est déjà produit lors de la construction du « Carré TERVER »au centre ville. Ecully « village » et sa nature ? On peut en douter, le constat est très inquiétant. Le béton avance, imperméabilise les sols et grignote les espaces verts, la pollution progresse, la nature recule, les jeunes enfants de cette crèche seront en danger et nos élus de l’exécutif font mine d’ignorer la situation pour protéger et maintenir arbitrairement leur projet de « Fin de Mandat »qu’ils estiment personnellement valorisant….
  • Le saviez vous ? Sur un tout autre plan, une autre forme de pollution coûteuse et contagieuse par la présence de ces petits panneaux qui auront coûté la somme de 1,2 Millions d’euros pour la Com’ de Laurent Wauquiez qui a exigé qu’à partir de 3600 euros de subvention à une commune de la Région, celle-ci installe en entrées et sorties de ville ces panneaux. N’y avait il pas mieux et plus urgent à faire que cette dépense excessive à visée exclusivement personnelle et politique….? Le grand gâchis continue.
  • La réouverture du chemin de Charbonnières : l’incertitude quant à cette réouverture à la circulation est toujours d’actualité….

 

ECULLY en danger: Scandales béton

Permis de construire : souvent décriés dans ce blog et en interrogations de plus en plus fréquentes de la part des écullois scandalisés qui les découvrent et les soupçonnent très complaisants avec les promoteurs. Délivrance sans profonde réflexion, ni connaissance ni expérience urbanistique ni considération  des impacts présents et à venir qui de jour en jour effacent irrémédiablement le caractère village et la qualité de vie au centre ville. Le béton grignote les espaces verts et de respiration, s’élève en murs occultant les perspectives et vues sur la nature, asphyxie et condamne jusqu’à leur mort des arbres remarquables et  la végétation, imperméabilise à outrance les sols. Situations irréversibles que s’efforcent de cacher les élus responsables. A remarquer : ce blog mettant régulièrement en évidence ces problématiques avec la force de la répétition devient indésirable en haut lieu et a conduit à une mesure supplémentaire d’occultation aux yeux des écullois à propos de l’incroyable implantation de la maison de la famille située au parc des Cèdres: récemment elle a été rendue invisible par la pose d’un « rideau occultant » supplémentaire. Désormais tout est fait pour cacher ces travaux aux yeux du public inquiet qui  pose trop de questions gênantes …. cette maison dite de la famille devant aussi abriter une crèche excessivement proche des nuisances et pollutions de l’autoroute qui ne sera pas fermée à la circulation avant 2030 et plus, puisque l’anneau dit des sciences ou le COL (contournement ouest de Lyon), restent projets inactivés ou supprimés. Les lecteurs de ce blog sont invités à visualiser et signer la pétition qui circule à propos de la construction de la crèche. Cliquez ici pour visualiser et signer la pétition.


Vues de l’implantation de la Maison de la Famille désormais cachées aux écullois. Ces 2 clichés révélaient l’excessive proximité de cette construction par rapport à l’immeuble d’habitation existant et celle plus inquiétante de la crèche incluse dans ce projet qui sera impactée par les pollutions de 100000 véhicules/jour circulant sur l’autoroute !!!

En termes de proximité excessive (et parmi d’autres) 2 autres sites ci-dessous posent questions :

Carré WEST entre Ecole Centrale et Résidence de Charrière Blanche. Pour les résidents de Charrière Blanche établis depuis longtemps, ce nouvel immeuble leur a été imposé malgré une pétition importante vite étouffée aux dires de certains par des pratiques douteuses qualifiées de scandaleuses.D’autre part, des résidents qui semblent bien informés s »étonnent de la présence dans la gouvernance de la commune d’un conseiller municipal en relation avec le constructeur OGIC oeuvrant sur ce site….

Ilot TERVER en plein centre ville (derrière magasin Casino) 4 ilots immobiliers bloquant pour l’avenir tout projet « respirant » de réaménagement partiel du centre Ville.

 

Conclusion : à Ecully la gouvernance actuelle est sans horizon, se contentant de gesticuler lors de réunions improductives comme le fut la dernière convocation sur base de tentatives d’explications  bien nébuleuses à propos du projet de l’autoroute déclassée, lesquelles seront consignées dans un livre blanc coûteux, douteux et inopportun, Ecully restant très isolée des autres communes concernées et des décisions en Métropole…. Les enfants présentés en poussettes et landaux seront  adultes quand le projet verdoyant et fleuri en mode doux verra le jour car le contournement pour en dévier une partie de la circulation ne sera pas terminé avant l’horizon 2030-2035 dans le meilleur des cas. Lors de la dernière réunion il a été vendu aux Ecullois une part de rêve, en conséquence nos élus écullois  endormis ne cessent de ronronner, leur réveil n’étant effectif qu’en période électorale. Pour le moment où sont ils, que font ils ?

 

ECULLY et les promoteurs

 

Photo de gauche : bureau de vente pour les constructions en cours qui vont asphyxier visuellement le centre ville (derrière la supérette Casino). Photo de droite : Ogic oeuvre à Charrière Blanche en détruisant espaces de vue et de vie. (voir article précédent sur ce blog))

Coïncidences ou non ??

Sur Ecully  ont agi ou agissent un certain nombre d’entités  immobilières et en particulier : OGIC, KAUFMAN & BROAD, NOAHO-SOGEPRIM,  lesquelles parmi d’autres ont bétonné ou bétonnent dans le désordre  la commune jusqu’au coeur de ville. Derrière certaines de ces entités multiples qui appartiennent à de grands groupes, il y a semble t-il la présence ou l’influence du très important groupe Dentressangle possédant entre autres des initiatives immobilières. A observer: la présence d’un conseiller municipal élu à Ecully dont l’activité professionnelle est définie comme suit sur internet: « travaille chez OGIC-Dentressangle initiatives » après un emploi dans le groupe immobilier PROMOGIM désormais entré dans le groupe Dentressangle.  De l’avis des écullois ce constat nécessiterait une explication précise répondant aux interrogations  d’habitants qui se disent surpris par les avalanches de constructions et s’inquiètent des liens possibles ou supposés qui courent les rues….

A remarquer : l’ancienne chapelle du Pérollier cédée par la commune(ex-patrimoine immobilier située proche du restaurant « La Criée »)  arbore désormais en grande dimension le sigle AXA depuis sa transformation en bureaux. Si l’on en croit des informations assez précises,  un membre  dirigeant  le groupe Dentressangle était vice-président du conseil d’administration de AXA (avant d’en démissionner fin 2016). Des habitants se demandent  s’il y a un lien avec le groupe Dentressangle et la présence d’AXA (propriétaire de ces  locaux rénovés) sur la commune?

Pourquoi laisser à l’abandon la façade du bâtiment patrimonial ci-dessous (place du marché-maison d’accueil AVF) dont l’aspect repoussant ne peut laisser indifférents les nouveaux ou anciens écullois, les habitués du marché, les passants …. Y aurait il un projet de vente de ce bâtiment « en l’état » qui pourrait expliquer cette « situation gelée depuis longtemps »?

Autres questionnements : pourquoi avoir permis la construction sur le domaine de Charrière Blanche d’une longue barre de 140 logements déjà réprouvée dans ce blog (voir article précédent) baptisée à tort « Carré West »  et par ailleurs  l’implantation en cours d’immeubles qui asphyxient le centre d’Ecully  ?  (verrues centrales en vis-à-vis cachées derrière la supérette Casino du centre ville).

Question subsidiaire : pourquoi sur ECULLY des noms de résidences  en anglais ou en « franglais » : Carré West, Park West ?

La vie ne sera plus aussi belle que promis sur la commune trop longtemps décrite  abusivement « Village » et livrée aux toupies à béton qui ensevelissent espaces de « respiration »verts ou fleuris sans sérieux plan urbanistique. Le réveil dynamique souhaité par les citoyens et les commerçants d’Ecully restera définitivement dans les rêves.

A propos du prochain conseil municipal :

Les valeurs patrimoniales :  la tendance de l’exécutif est de vendre des immeubles et leurs terrains sans rendre compte aux citoyens de la réaffectation des sommes perçues : au moment de la présentation du budget d’orientation budgétaire 2018 des explications sont souhaitées, le but et la transparence à propos de ces transactions relatives à des biens du patrimoine s’imposent.

L’autorisation probable de travaux coûteux du pavillon de la Condamine en piteux état intérieur, très humide, non entretenu depuis des années et sans chauffage:  un retour de promesses électorales au groupe d’Histoire? Il y a bien d’autres besoins et nécessités plus urgents. Pourquoi cette précipitation incohérente alors que les sportifs ont été dans l’obligation de patienter durant plusieurs mandatures pour obtenir la construction d’un nouveau centre sportif qui s’imposait en raison  de la grande vétusté et l’insécurité des bâtiments. Les sportifs sont bien méritants…d’avoir attendu aussi longtemps.

Se souvenir aussi que le Centre Culturel a environ 300 m2 non réhabilités pourtant promis aux associations et où le groupe d’histoire aurait pu trouver place pour stocker ses archives au lieu d’imposer la coûteuse rénovation du pavillon de la Condamine qui ne sera utilisé que par cette seule association…

SECURITE : L’abusive et contestée construction en cours d’une  barre de 140 logements sur le domaine de Charrière Blanche (voir article précédent) va créer un afflux de circulation automobile sur cet ensemble résidentiel où existe un groupe scolaire important avec de jeunes enfants. Est-ce bien raisonnable et sans danger ?

ALERTE SECURITE : Terrain de foot en « gazon » synthétique à base de granulats de pneumatiques recyclés: une émission TV  sur antenne 2 « Envoyé Spécial » de ce 22 février 2018 alerte sur les graves dangers de ces granulats susceptibles de provoquer des maladies graves et cancers. Un écullois chimiste de formation dont la maison est proche du terrain synthétique s’était déjà plaint des odeurs dégagées par forte chaleur et des risques  expliqués dans l’émission d’hier mais tout est fait pour démentir un constat aux possibles lourdes conséquences.

Fermeture du chemin de Charbonnières : situation désespérément figée.

 

 

L’AVENIR à suivre….

  • Le déclassement de l’A6  et sa transformation en voie urbaine: de l’utopie à la réalité : le maire d’Ecully organise une réunion de concertation alors que rien n’est décidé sur le fond et le calendrier réel des aménagements, nombre de décisions à prendre ne relevant pas de ses compétences . Il y a d’autres communes impactées qui se sont activées et préoccupées de ce dossier bien avant cette soudaine et inutile agitation éculloise prétexte à des effets d’annonce sur un sujet non maîtrisé . Jusqu’où ira la mégalomanie ?
  • Suite à ce déclassement, bien des questions et des différends opposent les acteurs du projet du grand contournement autoroutier. Pour le moment « l’anneau des sciences » reste à l’état de chimère. Depuis 3 mandatures Ecully n’a jamais voulu travailler avec l’intercommunalité ce qui la laisse isolée et peu entendue par les instances décisionnaires sur ce projet porté à l’horizon 2030 !

En 2025-2030 où les réalisations (dans le cas le plus optimiste) devraient voir jour progressivement sur base de promesses tenues ou abandonnées, que restera t-il des paroles d’acteurs actuels dont nombre d’entre eux sont en fin de carrière… ou de règne politique : il est de plus en plus question au gouvernement  de limiter à trois le nombre de mandats identiques et successifs pour les élus locaux.

  • Une preuve de plus de l’incapacité de la commune à se faire entendre auprès du Sytral et de la Métropole : le maire pourtant lui même élu parmi les 23 élus de la métropole au Sytral se plaint du sous équipement de transports en commun par rapport aux besoins du campus et de ses étudiants (article Le progrès du 20/10)… La situation ne s’améliorant pas depuis fort longtemps, il faudra probablement attendre un changement de maire plus compétent, plus présent,  et plus actif auprès des grande instances pour résoudre ce problème.
  • Les travaux qui n’en finissent pas…. pour cette station de désenfumage du tunnel de la Duchère implantée sur la commune d’Ecully alors que d’autres lieux étaient possibles. Il faut rappeler que cette construction a été réalisée en zone classée EBC « espace boisé classé » qu’il a fallu déboiser sur 3000m2 ! En cas de pic de pollution dans le tunnel, une cheminée (dissimulée par la construction d’un mur en bois) évacuera cette pollution avec les nuisances pour la commune d’Ecully. Les travaux devaient prendre fin au Printemps, mais ce n’est pas le cas.

 

 

 

 

 

Bientôt des tigres élevés au centre culturel d’Ecully ?

Affaire piquante… bientôt des « tigres »  au Centre Culturel d’ECULLY ? L’eau stagnante dans les bacs de chaque côté de l’entrée du Centre Culturel déjà signalée l’année dernière reste d’actualité: situation propice au développement, à la prolifération des moustiques. En périodes de fortes chaleurs, la porte d’entrée reste ouverte aux moustiques désireux de piquer les visiteurs.

Bienvenue au Centre Culturel ! Merci Monsieur le maire si peu présent sur le terrain…

photo 5

Ci-dessus : photo de l’année dernière.

20160629_165853

Ci-contre photo récente (ce mois de Juin) : toujours le même état déplorable…. avec reflet verdâtre de façade du Centre Culturel.

Pour limiter la prolifération du moustique tigre :

Le moustique tigre, de son vrai nom Aedes albopictus, s’est progressivement implanté dans le Rhône. Il peut être « vecteur » dans certains cas de la dengue, du chikungunya et du zika.
Le moustique se développant dans des petites quantités d’eau, il est essentiel de limiter  les lieux de ponte en vidant ou en éliminant tous les récipients pouvant contenir de l’eau (soucoupes, gouttières obstruées, stockage d’objets en plein air…). A Ecully on fait tout autrement, on se contente d’articles et d’effets d’annonce  mais on n’agit pas concrètement, il n’y a que les moustiques qui ne s’endorment pas….contrairement aux élus exclusivement politiques.

L’attaque-tique : Maladie de Lyme. Info

 

Attention : DANGER dans vos balades….

2 cas récents sur Ecully portés à notre connaissance. Plusieurs autres cas aux suites sérieuses sur la région.

Depuis quelques années, une variété de tiques pouvant entraîner des maladies graves est de plus en plus présente dans notre région. La tique est un acarien dont la morsure peut provoquer notamment la Borréliose de Lyme aux conséquences qui nécessitent un suivi et un traitement antibiotique.

Elles vivent dans les bois et buissons humides (ainsi que dans les prairies, jardins et parcs), les hautes herbes, les fougères ou les arbustes. même si elles peuvent être présentes tout au long de l’année, les risques d’infection sont plus importants au printemps et au début de l’automne.

En cas de morsure de tique et bien souvent apparition de plaque rouge autour de cette morsure, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’association France Lyme :

www.francelyme.fr , ou par e-mail: contact@francelyme.fr