ECULLY en danger: Scandales béton

Permis de construire : souvent décriés dans ce blog et en interrogations de plus en plus fréquentes de la part des écullois scandalisés qui les découvrent et les soupçonnent très complaisants avec les promoteurs. Délivrance sans profonde réflexion, ni connaissance ni expérience urbanistique ni considération  des impacts présents et à venir qui de jour en jour effacent irrémédiablement le caractère village et la qualité de vie au centre ville. Le béton grignote les espaces verts et de respiration, s’élève en murs occultant les perspectives et vues sur la nature, asphyxie et condamne jusqu’à leur mort des arbres remarquables et  la végétation, imperméabilise à outrance les sols. Situations irréversibles que s’efforcent de cacher les élus responsables. A remarquer : ce blog mettant régulièrement en évidence ces problématiques avec la force de la répétition devient indésirable en haut lieu et a conduit à une mesure supplémentaire d’occultation aux yeux des écullois à propos de l’incroyable implantation de la maison de la famille située au parc des Cèdres: récemment elle a été rendue invisible par la pose d’un « rideau occultant » supplémentaire. Désormais tout est fait pour cacher ces travaux aux yeux du public inquiet qui  pose trop de questions gênantes …. cette maison dite de la famille devant aussi abriter une crèche excessivement proche des nuisances et pollutions de l’autoroute qui ne sera pas fermée à la circulation avant 2030 et plus, puisque l’anneau dit des sciences ou le COL (contournement ouest de Lyon), restent projets inactivés ou supprimés. Les lecteurs de ce blog sont invités à visualiser et signer la pétition qui circule à propos de la construction de la crèche. Cliquez ici pour visualiser et signer la pétition.


Vues de l’implantation de la Maison de la Famille désormais cachées aux écullois. Ces 2 clichés révélaient l’excessive proximité de cette construction par rapport à l’immeuble d’habitation existant et celle plus inquiétante de la crèche incluse dans ce projet qui sera impactée par les pollutions de 100000 véhicules/jour circulant sur l’autoroute !!!

En termes de proximité excessive (et parmi d’autres) 2 autres sites ci-dessous posent questions :

Carré WEST entre Ecole Centrale et Résidence de Charrière Blanche. Pour les résidents de Charrière Blanche établis depuis longtemps, ce nouvel immeuble leur a été imposé malgré une pétition importante vite étouffée aux dires de certains par des pratiques douteuses qualifiées de scandaleuses.D’autre part, des résidents qui semblent bien informés s »étonnent de la présence dans la gouvernance de la commune d’un conseiller municipal en relation avec le constructeur OGIC oeuvrant sur ce site….

Ilot TERVER en plein centre ville (derrière magasin Casino) 4 ilots immobiliers bloquant pour l’avenir tout projet « respirant » de réaménagement partiel du centre Ville.

 

Conclusion : à Ecully la gouvernance actuelle est sans horizon, se contentant de gesticuler lors de réunions improductives comme le fut la dernière convocation sur base de tentatives d’explications  bien nébuleuses à propos du projet de l’autoroute déclassée, lesquelles seront consignées dans un livre blanc coûteux, douteux et inopportun, Ecully restant très isolée des autres communes concernées et des décisions en Métropole…. Les enfants présentés en poussettes et landaux seront  adultes quand le projet verdoyant et fleuri en mode doux verra le jour car le contournement pour en dévier une partie de la circulation ne sera pas terminé avant l’horizon 2030-2035 dans le meilleur des cas. Lors de la dernière réunion il a été vendu aux Ecullois une part de rêve, en conséquence nos élus écullois  endormis ne cessent de ronronner, leur réveil n’étant effectif qu’en période électorale. Pour le moment où sont ils, que font ils ?

 

ECULLY et les promoteurs

 

Photo de gauche : bureau de vente pour les constructions en cours qui vont asphyxier visuellement le centre ville (derrière la supérette Casino). Photo de droite : Ogic oeuvre à Charrière Blanche en détruisant espaces de vue et de vie. (voir article précédent sur ce blog))

Coïncidences ou non ??

Sur Ecully  ont agi ou agissent un certain nombre d’entités  immobilières et en particulier : OGIC, KAUFMAN & BROAD, NOAHO-SOGEPRIM,  lesquelles parmi d’autres ont bétonné ou bétonnent dans le désordre  la commune jusqu’au coeur de ville. Derrière certaines de ces entités multiples qui appartiennent à de grands groupes, il y a semble t-il la présence ou l’influence du très important groupe Dentressangle possédant entre autres des initiatives immobilières. A observer: la présence d’un conseiller municipal élu à Ecully dont l’activité professionnelle est définie comme suit sur internet: « travaille chez OGIC-Dentressangle initiatives » après un emploi dans le groupe immobilier PROMOGIM désormais entré dans le groupe Dentressangle.  De l’avis des écullois ce constat nécessiterait une explication précise répondant aux interrogations  d’habitants qui se disent surpris par les avalanches de constructions et s’inquiètent des liens possibles ou supposés qui courent les rues….

A remarquer : l’ancienne chapelle du Pérollier cédée par la commune(ex-patrimoine immobilier située proche du restaurant « La Criée »)  arbore désormais en grande dimension le sigle AXA depuis sa transformation en bureaux. Si l’on en croit des informations assez précises,  un membre  dirigeant  le groupe Dentressangle était vice-président du conseil d’administration de AXA (avant d’en démissionner fin 2016). Des habitants se demandent  s’il y a un lien avec le groupe Dentressangle et la présence d’AXA (propriétaire de ces  locaux rénovés) sur la commune?

Pourquoi laisser à l’abandon la façade du bâtiment patrimonial ci-dessous (place du marché-maison d’accueil AVF) dont l’aspect repoussant ne peut laisser indifférents les nouveaux ou anciens écullois, les habitués du marché, les passants …. Y aurait il un projet de vente de ce bâtiment « en l’état » qui pourrait expliquer cette « situation gelée depuis longtemps »?

Autres questionnements : pourquoi avoir permis la construction sur le domaine de Charrière Blanche d’une longue barre de 140 logements déjà réprouvée dans ce blog (voir article précédent) baptisée à tort « Carré West »  et par ailleurs  l’implantation en cours d’immeubles qui asphyxient le centre d’Ecully  ?  (verrues centrales en vis-à-vis cachées derrière la supérette Casino du centre ville).

Question subsidiaire : pourquoi sur ECULLY des noms de résidences  en anglais ou en « franglais » : Carré West, Park West ?

La vie ne sera plus aussi belle que promis sur la commune trop longtemps décrite  abusivement « Village » et livrée aux toupies à béton qui ensevelissent espaces de « respiration »verts ou fleuris sans sérieux plan urbanistique. Le réveil dynamique souhaité par les citoyens et les commerçants d’Ecully restera définitivement dans les rêves.

A propos du prochain conseil municipal :

Les valeurs patrimoniales :  la tendance de l’exécutif est de vendre des immeubles et leurs terrains sans rendre compte aux citoyens de la réaffectation des sommes perçues : au moment de la présentation du budget d’orientation budgétaire 2018 des explications sont souhaitées, le but et la transparence à propos de ces transactions relatives à des biens du patrimoine s’imposent.

L’autorisation probable de travaux coûteux du pavillon de la Condamine en piteux état intérieur, très humide, non entretenu depuis des années et sans chauffage:  un retour de promesses électorales au groupe d’Histoire? Il y a bien d’autres besoins et nécessités plus urgents. Pourquoi cette précipitation incohérente alors que les sportifs ont été dans l’obligation de patienter durant plusieurs mandatures pour obtenir la construction d’un nouveau centre sportif qui s’imposait en raison  de la grande vétusté et l’insécurité des bâtiments. Les sportifs sont bien méritants…d’avoir attendu aussi longtemps.

Se souvenir aussi que le Centre Culturel a environ 300 m2 non réhabilités pourtant promis aux associations et où le groupe d’histoire aurait pu trouver place pour stocker ses archives au lieu d’imposer la coûteuse rénovation du pavillon de la Condamine qui ne sera utilisé que par cette seule association…

SECURITE : L’abusive et contestée construction en cours d’une  barre de 140 logements sur le domaine de Charrière Blanche (voir article précédent) va créer un afflux de circulation automobile sur cet ensemble résidentiel où existe un groupe scolaire important avec de jeunes enfants. Est-ce bien raisonnable et sans danger ?

ALERTE SECURITE : Terrain de foot en « gazon » synthétique à base de granulats de pneumatiques recyclés: une émission TV  sur antenne 2 « Envoyé Spécial » de ce 22 février 2018 alerte sur les graves dangers de ces granulats susceptibles de provoquer des maladies graves et cancers. Un écullois chimiste de formation dont la maison est proche du terrain synthétique s’était déjà plaint des odeurs dégagées par forte chaleur et des risques  expliqués dans l’émission d’hier mais tout est fait pour démentir un constat aux possibles lourdes conséquences.

Fermeture du chemin de Charbonnières : situation désespérément figée.

 

 

ECULLY : L’impasse du chemin de Charbonnières

Le maire maintient depuis plus d’un an la fermeture de ce « chemin », fermeture qui fait l’objet d’une pétition avec plus de 2000 signataires suite aux nombreux problèmes dus au report de circulation sur les alentours. Peu pressé à la réouverture, il a bloqué plusieurs solutions  et dit refuser la construction d’un mur béton pour maintenir les talus du chemin qui s’écroulent, prétextant qu’il s’agit d’une zone classée EBC (Espace Boisé Classé: lire Le progrès du 22/11/2017). Cette affirmation n’a pas de valeur car en parfaite contradiction avec l’édification de murs béton pour la construction d’une station de ventilation du tunnel de Rochecardon (photos ci-dessous)   dont l’emprise  a été réalisée sur un Espace Boisé Classé de 3000 m2…. Voir nos articles précédents à ce sujet, construction à risque polluant qui se trouve face à l’école d’horticulture d’Ecully. A Ecully la gouvernance n’est pas à une contradiction près.

Photos de la station de ventilation du tunnel

Sur les voies engorgées à la suite de la fermeture du chemin de Charbonnières, faut il attendre un accident grave  dans cette zone pour remédier aux problèmes de circulation causés par cette fermeture ? Pour la solution il faudrait aussi que le maire s’entende avec les communes avoisinantes qui subissent les effets pervers du report de circulation sur leurs territoires, mais depuis toujours il s’est montré allergique à un travail en bonne intelligence avec l’intercommunalité. C’est une des raisons qui font qu’en mairie on préfère faire « l’impasse » sur ce dossier.

 

Le mauvais oeil

Ecully est supposée sous video-surveillance par cameras et le maire ne cesse d’en rajouter pour son auto-satisfaction sans se préoccuper si derrière cet équipement il y a au moins un oeil en permanence…. A en juger par la forte recrudescence des cambriolages constatée et des chiffres non corriges politiquement, la ville d’Ecully a été impactee ces derniers mois par nombre de vols avec effractions échappant a l’oeil de cette video surveillance…

Malheureusement preuve est faite  que l’installation très couteuse de cameras aux écrans bien souvent inoccupés (ce qu’ignorent la plupart des citoyens), n’est pas la solution suffisamment efficace face a des individus entraines qui agissent dissimules et restent trop souvent impunis.

Donnons aux policiers, aux agents de la sécurité, de bonnes conditions de travail, rétablissons le respect de ces hommes et femmes dévoués qui subissent des atteintes morales ou physiques graves et agissent tous les jours au péril de leur vie. Fait rarissime : suite aux cocktails incendiaires  dont leur collègues ont été victimes  les policiers manifestent depuis plusieurs semaines  en plusieurs villes de France dont LYON pour réclamer entre autres le respect  de leur autorité,  la confiance des élus et des citoyens, des locaux propres et salubres, du personnel, des équipements en matériels et  en protection personnelle, des connexions  informatiques performantes,  moins de paperasserie pour une plus grande présence efficace sur le terrain. Ils déplorent que la justice permet trop souvent aux délinquants d’échapper aux peines et de revenir ensuite les narguer. A Ecully la dernière solution trouvée fut de créer un poste de maitre-chien pour lutter contre les incivilites, solution bien dérisoire se traduisant une fois encore par le recherche d’effet d’annonce alors que l’insécurité galopante régne sur la commune, sans volonté d’ecoute pour resoudre les problèmes de fond.  Nos élus de l’exécutif  préoccupés de leur carriere politique aboient mais laissent passer la caravane de délinquants.

Echo-logique à Tassin la Demi-Lune

La Presse locale (Le Progrès du 26 Février) met à l’honneur 2 jeunes Tassulinois Victorine de Lachaise et Quentin Brunelle (petit-fils d’Anny Brunelle, ex-adjointe à la culture d’Ecully) qui viennent de créer une association : « des espèces parmi’Lyon » qui ambitionne dans un premier temps de sensibiliser le grand public à la faune urbaine présente jusqu’au… plein centre ville. Leurs actions s’inscrivent dans le courant actuel de protection de la nature et de l’environnement en zone urbaine. C’est le point de départ à bien d’autres initiatives et projets très motivants qui contribueront à l’amélioration et à la protection du cadre de vie de chacun de nous. Ils agissent  aujourd’hui pour la qualité de vie de Demain. Le reportage du journaliste fait écho à cette logique.

A Ecully, nettement moins logique et inquiétante, la situation d’un lavoir : après avoir refusé en son temps la rénovation de ce lavoir par une équipe de bénévoles oeuvrant dans le cadre d’une association ayant l’expérience de ce type de travaux réalisés sur d’autres communes, il a été surprenant de constater récemment une pollution de l’eau de ce lavoir dont l’origine mériterait quelques recherches, car ce n’est pas la première fois que cette pollution en eau trouble apparaît:  IMG_3712 IMG_3710 . Les photos parlent d’elles-mêmes, ainsi que le peu de soin apporté à la sécurisation de cet endroit, patrimoine caché abandonné. Ce lavoir se situe à  l’entrée de  bureaux derrière la maison d’Anthouard site protégé… Où sont les « 4 Fleurs » ?

On nous enfume… à Ecully

AVEUGLEMENT VÖTRE
AVEUGLEMENT VÖTRE

Rideau de fumée de la part de nos élus majoritaires restés muets par exemple en conseil municipal à propos d’une enquête publique concernant la réalisation d’une station de désenfumage du tunnel de La Duchère en zone EBCespace  boisé classé- avenue de Verdun à Ecully. L’enquête publique s’est déroulée du5/11/2014 au 5/12/2014 à propos d’une demande de mise en compatibilité de cette station de désenfumage avec le PLU (Grand Lyon- arrêté communautaire du 22/09/2014). L’emprise de cette station contraint à un projet de déboisement de 3000 m2 pour une construction d’un bâtiment de 10 mètres de hauteur + 3 mètres de cheminée. Il est écrit que cette station ne fonctionnera qu’en cas d’incendie mais ne faut il pas craindre une dérive en cas de pic de pollution ?

Sur la commune l’affichage de l’annonce de cette enquête est resté très discret, se contentant des dispositions strictement réglementaires, dont bref article dans le bulletin municipal du mois de septembre dernier (page 9). Le résultat est la faible mobilisation des riverains  et des écullois (seulement 4 observations sur le registre d’enquête !!!).

A ce propos de discrétion, une remarque du rapporteur du Grand Lyon dans ses observations retient l’attention :« Dans ce contexte, on peut regretter que le panneau lumineux municipal n’ait pu fonctionner sur la période de l’enquête. « 

Cette remarque rejoint les observations déjà  faites sur le manque de communication et d’information plus ou moins volontaires de la mairie : le vieux et désuet panneau du centre ville  à la luminosité vacillante et presque en voie d’extinction a été bizarrement déclaré en impossibilité de fonctionner quand il fallait faire passer cette information importante. Une preuve de plus de ce manque de lisibilité qui écarte le citoyen des réalités de la vie communale.

L’attaque-tique : Maladie de Lyme. Info

 

Attention : DANGER dans vos balades….

2 cas récents sur Ecully portés à notre connaissance. Plusieurs autres cas aux suites sérieuses sur la région.

Depuis quelques années, une variété de tiques pouvant entraîner des maladies graves est de plus en plus présente dans notre région. La tique est un acarien dont la morsure peut provoquer notamment la Borréliose de Lyme aux conséquences qui nécessitent un suivi et un traitement antibiotique.

Elles vivent dans les bois et buissons humides (ainsi que dans les prairies, jardins et parcs), les hautes herbes, les fougères ou les arbustes. même si elles peuvent être présentes tout au long de l’année, les risques d’infection sont plus importants au printemps et au début de l’automne.

En cas de morsure de tique et bien souvent apparition de plaque rouge autour de cette morsure, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’association France Lyme :

www.francelyme.fr , ou par e-mail: contact@francelyme.fr

Ecully à recycler ! Faites du vélo…ailleurs

IMG_2359IMG_2388

Les 6 et 7 juin, fête du vélo….mais attention vous serez vite « hors piste » :

Mode de déplacement doux à Ecully? Non, très dur. Les panneaux « Fin de piste cyclable » traduisent bien l’immobilisme qui sévit sur la commune. Faites du vélo à vos risques et périls sur la commune…

Depuis de nombreuses années il est demandé davantage de pistes cyclables, mais nos élus pratiquent le rétro-pédalage pour agir. Il faut donc se contenter de petites portions (brutalement interrompues) dont la fin rejoint le flot de circulation automobile, ponctuées inlassablement de panneaux « fin de piste cyclable ». Avenue Guy de Collongues par exemple à l’aménagement récent, les sections sont courtes et les fins de pistes rejoignent rapidement le grand trafic. Sur cette voie à forte circulation où les cyclistes longent les véhicules stationnés (sens ecully-dardilly), attention au portes de voiture et leurs ouvertures innopinées. Il y a certainement des solutions pour établir des tracés continus sécurisés mais sur la commune nos élus préfèrent donner la priorité aux voitures.IMG_2359

Anecdote et avis de recherche : sur leurs impôts les écullois ont participé à l’achat (dans le précédent mandat municipal)  de plusieurs vélos à assistance électrique. Ils ont bien vite disparu.

DANGER BETON Chemin de Charbonnières à Ecully! Accrochez-vous!!

En blocs…les élu-cubrations entre Mairie et Grand Lyon. Au volant il vous est peut être déjà arrivé de vous frotter à ces obstacles , à ces pièges « choquants » au niveau des « S » proches du bois de Serres : virage sans visibilité, croisement entre voitures très risqué sinon impossible dans cette portion de chemin rétrécie devenue zone de tous les dangers de circulation. Des demandes réitérées auprès de la mairie et du grand lyon qui se rejettent la responsabilité pour l’enlèvement de ces blocs  ne servant qu’à retenir des ronces et feuilles mortes…  Il est urgent que cette situation  se « débloque » et que nos élus cessent de se détourner de leurs responsabilités: cette pratique trop fréquente est à risques, à quand le prochain choc ?

Continuer la lecture de DANGER BETON Chemin de Charbonnières à Ecully! Accrochez-vous!!