Accès interdit au public…et aux associations

Il en est ainsi pour la partie inachevée du bâtiment dit « La Chevalerie » qui faisait partie du projet de rénovation de l’ex-maison de la Rencontre. Plus de 350 m2 actuellement inaccessibles restent à rénover et à inscrire au budget…

Le saviez-vous ? demandez le programme…

 

Une réflexion sur « Accès interdit au public…et aux associations »

  1. Ah, notre si sympathique Chevalerie qui est exsangue, désolée, lamentable à présent ! Servant d’entrepôt, avec les vitres cassées, saccagées, ainsi que le 1er étage au-dessus de cette chevalerie, l’ex-salle d’évolution qui était magnifique pour se maquiller et autres activités, la ‘verrière’ également et d’autres espaces inoccupés et dont nous aurions tant besoin ! Bien sûr AVANT le changement total de notre ‘MAISON DE LA RENCONTRE’ que j’ai vu se créer avec émotion car à l’époque il n’y avait rien pour les événements culturels (à part le Château du Vivier (la salle attenante de l’époque), il y a eu des promesses sur promesses avec des sourires, des demandes de conseil même puisque nous étions là depuis longtemps… ‘Que pensez-vous de faire telle ou telle chose ?’ , Croyez-vous, que…’ Nous avons besoin de vos suggestions, vous qui connaissez bien cette maison, etc… etc…’ ! Telles des courants d’air qui circulent en tous sens, ces questions étaient du vent, n’ont rien fait avancer et qui plus est, se fichaient ni plus ni moins de notre figure !
    Et je continue ! ‘Vous verrez comme ce sera bien après les travaux, vous aurez de l’espace (parlons-en !), tout sera adéquat pour le théâtre, votre qualité de vie sera tellement différente, tout sera neuf… vous aurez des salles de répétition, etc… etc… et j’en passe ! Oui… effectivement le temps a passé… mais de tout cela ‘que nenni’ ! Bref, tout cela pour dire que notre DAME CHEVALERIE est dramatiquement atteinte et désespérée à l’image de tous ceux et celles qui l’ont fréquentée, lui ont donné une âme qu’elle a gardée et qui étaient justement un lieu de ‘rencontre’ simple, convivial où des liens superbes se tissaient… Un fiasco et une grande tristesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.