Budget….à charges. Les dérives budgétaires de la gouvernance actuelle.

Le conseil municipal de mars 2015 a été consacré aux finances avec d’une part le compte administratif 2014 (le résultat de l’exercice 2014), et le budget primitif (le budget prévisionnel 2015)
En synthèse les points importants à retenir sont :

POUR LES DEPENSES
Une croissance des frais de fonctionnement de 7,7 % c’est la première année depuis bien longtemps que nous assistons à une telle dérive.
Le détail de ces frais montre une croissance des charges à caractère général (frais de fonctionnement) de 12,9%
Des frais de personnel qui augmentent de 5,4%
Des autres charges de gestion (subvention aux associations) 3,4%

POUR LES RECETTES
Une diminution des recettes de 6,5%, cette diminution des recettes étant principalement la conséquence de la diminution des dotations de l’état.

Ce budget met en évidence l’incapacité de la municipalité à faire des économies alors que nous savons que les recettes diminuent et vont continuer à diminuer notamment les dotations de l’état.
Les conséquences sont à court terme une augmentation de la fiscalité car la commune ne sera plus en mesure de financer ses frais de fonctionnement.
L’autofinancement étant en forte diminution voire nul très rapidement, il faudra soit limiter les investissements soit avoir recours d’une façon massive à l’emprunt.

Visiblement l’équipe municipale n’a pas pris la mesure des nouveaux enjeux économiques. 

 

Une réflexion sur « Budget….à charges. Les dérives budgétaires de la gouvernance actuelle. »

  1. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.