Une nouvelle NAVETTE tisse un nouveau déficit…au fil du temps

Incroyable : Après avoir subi les parcours déficitaires de la navette S15 qui a circulé presque à vide pendant 13 ans avec un coût annuel de 25000 euros pour a commune (soit au total 325000 euros) Ecully décide un nouveau déficit en acceptant une nouvelle navette de transport à l’usage des étudiants entre le Campus Lyon Ouest et le centre commercial Ecully Grand Ouest.La leçon de la S15 n’a pas suffi, cette décision d’après les premiers calculs estimatifs très aléatoires sur base de fréquentation de 10 étudiants/jour ajoutera au gâchis précédent de 325000 euros un déficit prévisionnel de 14600 euros supporté moitié par SYTRAL et moitié par mairie Ecully. L’expérience est d’une durée d’un an avec reconduction possible…

Faut il en rire ou en pleurer ? Alors que le haut magistrat et son équipe s’affolent à propos de la réduction des dotations de l’état, la vraie question est celle de l’acceptation de l’engagement de telles dépenses qui auraient pu être très utiles dans d’autres secteurs où des nécessités existent depuis longtemps. La commune d’écully souffre d’une mauvaise représentation et défense de ses intérêts auprès du SYTRAL, ses élus délégués au Grand Lyon des 2 mandats précédents (2001-2014)  s’étant trop souvent contentés de présence très fugitive dont le but était la sauvegarde de leur indemnité.  La commune n’est ni crédible ni entendue auprès du SYTRAL qui continue à imposer des décisions inadaptées pénalisantes dans un  budget décrit comme « restreint » par nos élus majoritaires. Les mauvaises habitudes étant prises, il ne faut pas attendre un mieux depuis l’organisation de la METROPOLE où les élus se servent en décidant en première séance à la fois une augmentation des impôts et une majoration de 20 pour cent de leur indemnité, prétextant un surcroît de travail qui n’est pas la réalité pour certains adeptes de l’absentéisme. La Métropole se contente de vous faire les poches par le biais des impôts locaux par exemple. 

La vraie demande au bénéfice de la commune consisterait en une liaison  navette desservant la gare de Tassin Demi Lune réclamée depuis fort longtemps par les citoyens. Mais nos élus délégués à la Métropole sont incapables de se faire entendre et en ont ils la motivation ?

Pour info : actuellement l’indemnité mensuelle de conseiller Métropolitain est de 1300 euros environ sans réelle obligation de présence, revenu qui s’ajoute pour certains à d’autres cumuls (par exemple mandat de maire).

SYTRAL signifie Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.