Elections Régionales : la fragilité d’Ecully

Lors des récentes élections municipales, la commune a connu un record d’abstentions : 50,95%

En finalité : compte tenu de ces abstentions, sur un total de 12678 électeurs inscrits le maire n’a obtenu que 3852 voix au second tour, l’opposition (dont la tête de liste en tant que telle se présentait pour la première fois) obtenant 2045 voix . En conclusion : un maire mal élu avec un score à minima après 13 ans de mandat et n’ayant mobilisé qu’à peine 31% des Ecullois…

REGION et METROPOLE : pourquoi la fragilité pour ECULLY ? : Au cours des  mandats précédents Ecully a déjà souffert d’une représentation très aléatoire au Grand Lyon, ses 2 élus délégués ayant pour  souci principal  de préserver leurs indemnités en se contentant de présences souvent inactives et très fugitives. Alors que penser de la candidature d’un maire très affaibli électoralement, se présentant  aux prochaines élections Régionales?? En l’état actuel des défaillances de la gouvernance locale, du manque d’écoute à la Métropole, les plus grands doutes sont permis quant à la capacité régionale de réunir,dialoguer,imposer,communiquer,défendre les intérêts de l’ensemble des citoyens de la commune. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.