Echo-logique à Tassin la Demi-Lune

La Presse locale (Le Progrès du 26 Février) met à l’honneur 2 jeunes Tassulinois Victorine de Lachaise et Quentin Brunelle (petit-fils d’Anny Brunelle, ex-adjointe à la culture d’Ecully) qui viennent de créer une association : « des espèces parmi’Lyon » qui ambitionne dans un premier temps de sensibiliser le grand public à la faune urbaine présente jusqu’au… plein centre ville. Leurs actions s’inscrivent dans le courant actuel de protection de la nature et de l’environnement en zone urbaine. C’est le point de départ à bien d’autres initiatives et projets très motivants qui contribueront à l’amélioration et à la protection du cadre de vie de chacun de nous. Ils agissent  aujourd’hui pour la qualité de vie de Demain. Le reportage du journaliste fait écho à cette logique.

A Ecully, nettement moins logique et inquiétante, la situation d’un lavoir : après avoir refusé en son temps la rénovation de ce lavoir par une équipe de bénévoles oeuvrant dans le cadre d’une association ayant l’expérience de ce type de travaux réalisés sur d’autres communes, il a été surprenant de constater récemment une pollution de l’eau de ce lavoir dont l’origine mériterait quelques recherches, car ce n’est pas la première fois que cette pollution en eau trouble apparaît:  IMG_3712 IMG_3710 . Les photos parlent d’elles-mêmes, ainsi que le peu de soin apporté à la sécurisation de cet endroit, patrimoine caché abandonné. Ce lavoir se situe à  l’entrée de  bureaux derrière la maison d’Anthouard site protégé… Où sont les « 4 Fleurs » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.